( 16 avril, 2010 )

LES ACROSTICHES DU FLEUVE…

Ces poèmes, acrostiches aux initiales du mot « fleuve », ont été composés par tous les participants des ateliers d’écriture menés par Olivier Lebleu, adultes ou adolescents, des collèges de Champtoceaux, du Foyer des Jeunes d’Ancenis ou de l’ITEP de La Turmelière (février-avril 2010).

 

Ils feront l’objet d’une mise en voix théâtrale pour une présentation publique par leurs auteurs eux-mêmes (mai-juin 2010)

 

Fleuve, cours d’eau qui se jette dans la mer
Long et calme
Emmêlé d’algues et des rochers
Unique
Vivant, poissons sautant de couleurs éclairés par le soleil
Enfin, il arrive près d’un pont où se promènent les touristes, admiratifs.

(Iseline)

Fleurs tout autour de toi,
L‘été comme l’hiver,
Eternellement jolies,
Un petit oiseau qui chante,
Vite, tu t’envoles,
Eternellement joli.

(Manon)

Fluide comme le vent,
Le fleuve tourbillonne,  
En toute saison il jaillit,
Un jour il partira,
Vivant dans le bonheur,
Emportant toutes ses merveilleuses rencontres avec lui.
(Pauline)

 

Flot léger et continu

Luit sous le soleil

Et emporte avec lui

Une espérance impossible

Voguant à l’infini

Et ce jusqu’au bout de la nuit.

(Améliane)

 

lebateaunoir.jpg

 

Frivolement, le fleuve s’active et enveloppe

Les pensées de la terre et de Pénélope

Entendant au loin naviguer un bateau

Ulysse arrivant et sortant de l’eau.

Vu du ciel, le fleuve est une beauté

Emerveillant le monde et l’être aimé.

(Noémie)

 

Fleuve qui glisse

Le long des prés

Et s’arrête à côté d’

Une immense et

Vaste

Etendue d’herbe.

(Lucie)

 

Fluide, il ondule doucement

La pluie n’ayant pas de prise sur lui

Elégamment, elle l’accompagne

Uniquement arrivé à la mer, il se lâche

Violemment contre le vent

Et continue sa route dans une autre vie.

(Garance)

p3021452.jpg

 

Filet d’eau bleu

Lentement s’écoule

Emmenant avec lui

Ulysse au loin

Vers la mer

En laissant derrière lui sa mère et son père.

(Nasser)

loirebordderoute.jpg

Fluide, le fleuve s’écoule librement

Lancinant, il se retire pour ensuite revenir

Emmenant dans son sillage

Une multitude de paysages

Véritablement majestueux et impétueux

Entraînant des pensées heureuses.

(Noémie)

Fleur qu’il y a dedans

L’eau qu’il y a dans ce fleuve

Eloigné de la ville de Paris

Un espace de convivialité

Voyez toutes les couleurs qui y brillent

En le touchant on est noyé.

(Dennys)

p3021454.jpg

 

 

 

Facile à consommer mais pas facile à économiser

Libre de passer par ci ou par là

Emmenant dans son courant toute personne à l’eau

Utilisé par les bateaux

Vif ou lent comme une panthère

Et quand l’estuaire arrive, il se jette pour éclabousser toute personne à proximité.

(Pierre)

 

chantiersurloire.jpg

 

 

Flou est l’eau

Long est le fleuve

Etendu sur des kilomètres et des kilomètres

Une direction :

Vers la mer

En liberté.

(Marine)

 

Filant comme l’éclair

L’eau de la rivière

Eclabousse les gens à cause des pierres

Une personne dit merci au fleuve

Venant d’un endroit il va vers un autre

En arrivant jusqu’à la mer.

(Hugo)

 

Fluide, fuyante, folle, fracassante,

Loire libre, luisante, lorgnant

Eternellement une éphémère épeire, épiant

Un ubuesque ululement

Venu vénérer Vénus

Ethérique, esthétique, élastique.

(Isa-Tamarin)

 

p30400931.jpg

 

 

Frou frou

Langue de sable mangée par la lamproie

Enterrement d’un vieux garçon

Unique paysage, chaque jour mouvant

Voleur de civelles

Eternel dragon.

(Claudine)

 

Filer sur les chemins

Lire dans le matin

Ecouter les oiseaux

Ulysse dans le bateau

Voguer sur la Loire

Errer par les chemins.

(Michèle)

 

 chantiersurloire.jpg

 Fuir le train-train

Louer un bateau

Ecrire un refrain

User ses pinceaux

Voyager au loin

Exécuter un tableau.

(Michèle)

 

Femme

 Libre

 Emporte l’enfant

 Une vie commence

 Vole petit homme

 Existe !

 (Yannis)

 

Fiche le camp

Largue les amarres

Energumène à deux sous

Urticaire ambulant

Va-nu-pied

Ectoplasme !

(Yannis)

 

pontdancenis.jpg

 

 

Famine

Laisse-les mourir

Eteins la vie

Ubu arrive

Vide ton verre

Empiffre-toi.

(Yannis)

 

Fuite

Lente

Eau

Utile

Voyage

Etonnant.

(Myriam)

 

Favorisant

 Les

 Echanges

 Un

 Voyage

 En lui-même.

 (Myriam)

 

lesurloire.jpg

 

Fuyant le relief

Louvoyant entre les reliefs

Epousant les reliefs

Usant le relief

Valorisant le relief

Et finissant tout raplapla !

(Myriam)

 

Filet

 Liquide

 Etale

 Unique

 Violent

 Estuaire.

 (Françoise)

 Fil

 Lointain

 Entame

 Une

 Valse

 Eau de vie.

 (Françoise)

 

p3020083.jpg

 

 

 

Fillette, je longe ses sentiers

Libre, je peux ses ponts traverser

Enervée, je la regarde souillée

Utopique, je la voudrais jamais asséchée

Vagabonde, je me laisse emporter

Eternelle, Loire je ne peux la quitter.

(Sophie)

 

 

 

Flot impétueux ou au repos.

Le lit est-il ton berceau ou ton tombeau ?

Est-ce que tu sens les kilomètres que tu parcours ?

Unis-tu la terre et les hommes que tu abreuves ?

 Vois-tu ceux qui se reflètent en toi, penses-tu à faire demi-tour ?

 Est-ce que tu te jettes dans la mer sans que cela t’émeuve ?

 (Sébastien)

 


 Fil de l’eau

L’eau qui coule

Envers et contre tout

Une et multiple

Vers les rives

Eau qui coule.

(Isabelle)

 p2060054.jpg

 

Force de la nature

 Lié et liant

 Eaux dormantes et turbulentes

 Utiles et futiles

 Voyage de vies

 Envie de voyage.

 (Isabelle)

 

 Fleuve miroir de ma région

Ligne grise et argentée

En vaguelettes murmurantes

Unies dans le lit

Vogue vers l’estuaire

En emportant nos rêves.

(Jacqueline)

 

 

 

 

 

Flot généreux

 Lit ample et imposant

 Embâcles dans les méandres

 Univers jaune et bleu

 Vrombissant des hors-bords

 Estuaire vers l’évasion.

 (Jean-Marc)

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

|