( 6 août, 2010 )

Un dernier tour de chant au pays de Joachim du Bellay l’Angevin

La résidence d’Olivier Lebleu est terminée, une résidence pleine de souvenirs, une résidence riche, sympathique et conviviale à l’image de l’auteur invité.Donc il faut bien l’avouer, nous ne pouvions pas le laisser partir comme ça. Alors une petite idée a germé dans nos cerveaux bien nourris, Olivier aimait chanter (nous avions eu l’occasion d’entendre sa voix régulièrement), ne s’était-il pas renseigné sur un  Karaoké à Ancenis qui n’existait pas, à sa grande déception.  L’évidence s’est imposée à l’équipe de La Turmelière, nous allions organiser un super Karaoké. Bien nous en a pris, cette dernière soirée fut à la hauteur de nos espérances : chaleureuse, heureuse, légère et bon enfant.

 

soirekaraokol9juillet201016.jpg soirekaraokol9juillet201025.jpgsoirekaraokol9juillet20102.jpgsoirekaraokol9juillet20106.jpg

 

Nous profitons aussi de ce dernier article pour te remercier Olivier pour ta disponibilité, ton ouverture d’esprit, ta conversation, tes rires et tes sourires. Allez vivement que tu publies ton livre, nous serons ainsi certains de te revoir chez nous.


( 21 juin, 2010 )

Les dernières rencontres d’Olivier Lebleu au pays de Joachim du Bellay.

La semaine dernière a eu un goût de fin de vacances. La résidence d’Olivier Lebleu touche à sa fin et ce n’est pas sans émotion que j’écris ces presque dernières lignes.

Tout d’abord, pour terminer cette semaine, il y a eu une rencontre d’auteur à la librairie Parchemins, à Saint-Florent-le-vieil. Peu de monde était au rendez-vous, mais les âmes présentes étaient sympathiques et intéressées. Olivier a profité de l’occasion pour parler de son prochain livre « La Tête sous l’eau » dont le thème est la manipulation mentale.

p4010294.jpgp4010295.jpgp4010296.jpgp4010298.jpg

Enfin,  pour clôturer cette résidence riche et dense, Olivier a participé ce dimanche 20 juin à l’évènement « Livres et Fleuves » qui rassemble la 4ème édition du salon du livre de Loire « Les livrées de Loire » et l’association d’Un fleuve à l’autre. Tout ce petit monde s’est retrouvé à Champtoceaux au cul du Moulin, site exceptionnel de surcroît.

p4060296.jpgp4060298.jpgp4060300.jpgp4060297.jpgp4060299.jpgp40603131.jpgp4060315.jpg

Nous avons eu l’occasion de voir les collégiens de Champtoceaux lire leur texte collectif écrit en atelier d’écriture avec Olivier et mis en scène, en voix en atelier théâtre avec  la compagnie Paq’La Lune. Succès amplement mérité pour ces jeunes !

p4060306.jpgp4060307.jpg

Puis Olivier a lu le texte qu’il a créé en résidence « La traversée du jeune soldat », tout en rappelant que cette histoire s’était passée à l’endroit même où nous étions et que cela faisait, à un jour près, 70 ans que cela s’était produit.

p40603101.jpgp40603111.jpgp40603121.jpgp40603141.jpgmalaganne1920ans.jpg

Sa lecture fut un moment d’intense émotion, en résonnance avec le fleuve au courant porteur et plein de trahison. A nos oreilles nous parvenait une voix, non celle d’Olivier, mais celle de ce jeune aspirant qui luttait pour sa survie ; voix rauque, voix sensible, voix étranglée, et le silence, un silence plein, un assourdissant silence…

Fin du texte, fin de la résidence.

p4060302.jpg

( 7 juin, 2010 )

Une belle soirée d’été…

 

p3310296.jpgp3310302.jpg

Vendredi dernier, une partie des participants aux ateliers d’écriture étaient encore une fois réunis pour enregistrer leur texte à La Cabane à Mots, à la Turmelière. Dans une atmosphère légère et néanmoins studieuse, chacun a lu un texte de son choix.

p3310294.jpgp3310300.jpgp3310301.jpgp3310298.jpg

La soirée, sous une douce chaleur,  a rapidement pris la forme d’une soirée lecture à haute voix, entre écoute, et dégustations, entre anecdotes et rires, entre bons mots et belles gens.

p33103051.jpgp3310295.jpgp3310299.jpgp3310303.jpgp33103041.jpg

Pour information, vous trouverez tous ces textes lus, et beaucoup d’autres encore, dans un recueil accompagné d’un CD, qui devrait voir le jour en juillet (fin juillet).

( 31 mai, 2010 )

Un dernier atelier avant de reprendre la route.

C’est avec un plaisir non dissimulé que le groupe d’écriture s’est retrouvé vendredi soir à la médiathèque d’Ancenis, accueilli chaleureusement par Florence (boissons, et petits gâteaux nous tendaient les bras…).

p3270271.jpg p319009541.jpg

Sous la houlette d’Olivier, nous avons écrit encore, et encore. Nous avons écouté les textes des uns et des autres, des moments intenses, exceptionnels, rares.

p3270269.jpgp3270268.jpgp3270270.jpgp3270267.jpgp3280281.jpgp3280274.jpg

Entre grignotages p3280279.jpg , rires et pleurs p32802731.jpg, notre dernier atelier d’écriture avec Olivier était riche en émotion.

 

Merci à lui p3280277.jpg

 

ET

merci à vous p3280275.jpgp3280276.jpgp3280278.jpgp32802801.jpg

 

 

d’avoir permis à ce rendez-vous mensuel de devenir un échange chaleureux, plaisant, léger et sensible.

( 28 mai, 2010 )

De très belles lectures.

 

p3270283.jpgp3270286.jpgp3270284.jpg

Mercredi dernier, devant une quarantaine de personnes et sous le Tambour, installé depuis une semaine dans le parc du château de la Turmelière dans le cadre des Lyriades,les collégiens de Champtoceaux ont lu avec bonheur leurs textes créés dans les ateliers d’écriture d’Olivier Lebleu. Olivier a réussi à emmener tout ce petit monde par ses propositions ludiques, voire burlesques d’écriture. Une véritable réussite tant les textes étaient riches, étonnants et inattendus !!!

p3260267.jpgp3260269.jpgp3260272.jpgp3260281.jpg

( 10 mai, 2010 )

Olivier Lebleu, le retour enfin…

Vous avez du remarquer que depuis un mois le blog ne bougeait pas beaucoup. En effet, notre Olivier était parti sous d’autres cieux, à Londres (il a même été victime des cendres du fameux volcan islandais),  à Madrid, à Orange… Bref, nous, pauvres Liréens, il a fallu nous passer de lui.

p3170096.jpg

La porte était close.

Heureusement, avec les beaux jours,  comme les hirondelles, Olivier nous est revenu ce vendredi 7 mai.

p3170095.jpg

Quatorze mordus d’écriture étaient au rendez-vous à la cabane à mots pour écrire, lire, partager, échanger sous l’égide d’Olivier.

p3170094.jpgp3170097.jpgp3170098.jpg

 Les textes lus étaient à la fois riches, sensibles, et drôles : un vrai festival  !

 

 


( 12 avril, 2010 )

Une soirée d’écriture réussie à la librairie Parchemins

p3030087.jpgp3040089.jpg

 

Accueillis dans un lieu privilégié qu’est une librairie et par Michèle Germain, la maîtresse de ces lieux, nous avons écrit encore et encore, enthousiastes, plein d’allant et d’envie. Comme à son habitude Olivier Lebleu avait de nombreuses propositions dans son panier.

Dans un premier temps, nous avons imaginé, en solitaire, des vacances idéales. Puis nous avons créé, collectivement, la vie d’un personnage de fiction. Expérience riche et étonnante.

Nous avons enfin marché dans les pas, je devrais plutôt écrire dans les mots de Chateaubriand.

p3030085.jpg

p3030088.jpgp3030084.jpg

 

Après une pause bien méritée (petits gâteaux, boissons…), nous avons repris les textes sur le fleuve et surtout nous avons écrit quelques acrostiches inédits (à découvrir bientôt sur le blog…). Je rappelle que ces textes sur le thème du fleuve seront lus dimanche 30 mai sous Le Tambour à la Turmelière dans le cadre des Lyriades.

La soirée se termine dans la joie et la bonne humeur.

Je rêve déjà au prochain atelier. Vivement le 7 mai !

 

p3040092.jpgp3040093.jpgp3040091.jpgp3030086.jpgp3040090.jpg

 

 


( 29 mars, 2010 )

Une amicale fin d’après-midi.

Ce vendredi, rendez-vous était pris avec le club de lecteurs de la médiathèque d’Ancenis. Rencontrer quelques lecteurs de ses livres ne pouvait qu’enthousiasmer Olivier Lebleu.

17h30 – Tout le monde est présent, attentif, posé, bienveillant.

p2170086.jpgp2170085.jpgp2170083.jpgp2170084.jpg

Olivier commence par se présenter comme une personne très hétéroclite,qui n’aime pas se laisser enfermer dans des cases.
Puis l’échange se porte sur les deux romans (L’étranger de la Famille, Passer la nuit) d’Olivier Lebleu et sur son livre historique les avatars de Zarafa première girafe de France.

1giraffecoulcouv.jpg

 

Et  la conversation arrive rapidement sur l’acte d’écrire. Olivier Lebleu revendique l’acte d’écrire comme une thérapie, il cite alors Yves Navarre qui dit : « Ecrire, c’est crier et rire. » Il n’oublie pas qu’écrire pour lui c’est aussi transmettre.

Une question arrive sur le style d’Olivier Lebleu, il précise aussitôt que selon lui, il n’a pas de style, il a juste la volonté de vouloir laisser la place au lecteur, qu’il puisse y mettre son propre imaginaire (souvenons-nous du canapé rouge !).

p2170088.jpg

La rencontre se poursuit sur l’épopée de la première girafe de France, Olivier Lebleu ne se lasse pas de nous faire partager histoire et anecdotes qui rendent ce moment agréable et souriant.

18h45 – L’échange s’arrête, mais reprend aussitôt autour d’un verre de l’amitié.

p2170092.jpgp2170091.jpgp2170090.jpg

 

Malheureusement le temps est compté, et il est temps de se quitter. Ce rendez-vous fut un réel plaisir de rencontres.

Merci à Florence Chevé et sa collègue pour l’accueil, les sourires et les petits gâteaux.

( 29 mars, 2010 )

Un atelier d’écriture au musée de Joachim du Bellay.

L’atelier d’écriture animé par Olivier Lebleu se passait dans un lieu hautement symbolique : le musée Joachim du Bellay.

p2180096.jpg     p2180095.jpg

Chaleureusement accueillis par Cynthia, avec du thé bien chaud, des gâteaux au sésame et à la lavande préparés par ses soins, nous avons écrit sur la mémoire (fictive, enchantée, et léguée). Puis nous nous sommes amusés à écrire des dialogues qui ont donné lieu à un moment joyeux et humoristique. Nous avons poursuivi sur les textes qui portent sur le thème du fleuve et qui donneront lieu à une lecture publique pour les Lyriades, sous le Tambour à la Turmelière, le dimanche 30 mai à 14h30.

p2180093.jpgp2180094.jpg

 


 

( 14 mars, 2010 )

Un bel après-midi à la bibliothèque de La Varenne.

Vendredi 12 mars, 13h30 : Olivier est attendu pour animer un atelier d’écriture à la bibliothèque de La Varenne, organisé par la BDP 49.  Nous sommes onze personnes à vouloir tenter l’expérience.  Beaucoup avait cette peur, souvent irraisonnée mais que nous connaissons tous, que ce ne soit pas fait pour soi… Peur de l’élitisme, peur d’écrire avec les autres, peur tout simplement du jugement. Heureusement, Olivier, avec sa simplicité habituelle, a réussi a emmené tout le monde dans ces propositions d’écriture, et chacun au fur et à mesure a pris confiance, a baissé la garde et a plongé dans l’écriture au grand plaisir de l’ensemble du groupe.

p2060054.jpgp2060058.jpg p2060057.jpg

Mais déjà 18h, vite, les premières personnes arrivent pour écouter la lecture d’Olivier Lebleu. Nous serons une vingtaine à écouter dans un silence quasi religieux et dans une émotion contenue la nouvelle : Déshéritage. Chacun s’y est retrouvé au fur et à mesure qu’il avançait, en même temps que l’auteur, dans les pièces de la maison d’enfance de celui-ci. Ses souvenirs devenaient les nôtres, et en appelaient bien d’autres. Comme le dit souvent Olivier : « plus votre texte parle de l’intime, plus il touche à l’universel » et donc émeut le plus grand nombre. La lecture  s’est continuée sur une discussion, entrecoupée d’anecdotes et d’histoire de vie, entre Olivier et les participants.

p2060059.jpg p2060060.jpgp2060062.jpgp2060061.jpg

Puis est arrivé le moment de partager autour d’un verre de l’amitié nos impressions, nos ravissements et nos questionnements.

p2060063.jpg p2060064.jpg

Merci à tout le monde, et plus particulièrement à Andrée, Anne, Anne-Marie, Chantale, Christine,Hélène, Mario, Pierre-Hugues, Sophie, Yannis…

 

12
Page Suivante »
|